EXPOS EN COURS

7 octobre 2014

AIDA Galerie | 130 Grand Rue | 67000 Strasbourg
Tel : 03 88 32 40 39 | contact@aida-galerie.com

 

Alain BARTMANN, peinture et Marie-ThĂ©rèse ZINK, sculpture –

Du 26 mai au 8 juin

Carton-Expo-Bartmann-Zinck

 L’imaginaire des visiteurs sera selon toute vraisemblance très sollicité par la série d’huiles sur papier proposée par Alain Bartmann et par les volumes que Marie-Thérèse Zink nous offre pour les accompagner. Le premier nous murmure à peine ses paysages qui se révèlent pourtant éclatants de présence concrète, de lumière et d’atmosphère. La seconde nous révèle l’alchimie secrète à laquelle se livre le temps sur le zinc des toitures qu’elle utilise pour réaliser ses pièces en volume.

â—Ź Alain Bartmann
Il présente un ensemble de 21 pièces, réalisées à l’huile sur papier. Uniformes par leur technique et leur format elles composent un cycle cohérent et partagent toutes le thème du paysage.
Le choix du paysage s’impose en raison de son caractère universel et de la capacité que possède chaque regardeur de prolonger et compléter par ses propres facultés ce que suggère chaque pièce. C’est ainsi que l’artiste se veut médium, au sens premier : c’est-à-dire instrument d’intermédiation entre le regardeur et… quelque chose d’indicible que l’on peut tenter de désigner de différentes manières : ce qui est, l’état-là, l’essence des choses…
Le résultat de cette posture est cet ensemble de paysages à la fois à peine énoncés et à peine murmurés et malgré tout parfaitement transmis, présents par les nimbes de lumière enveloppant les silhouettes végétales et les profils des montagnes, par l’hygrométrie caractérisant chaque ambiance de brume ou de nuage et par la chaleur du soleil perçant les différentes atmosphères.
Lumière et humidité suspendues dans l’air transparent semblent se conjuguer pour restituer la présence concrète et dégager les contours de cette matière à paysage, qui semble apparaître pourtant simultanément comme le fruit de quelque mirage.
● Marie-Thérèse Zink
Elle nous présente, comme à son habitude, des pièces réalisées en zinc, cette fois-ci uniquement des volumes. Récupérée sur les vieilles toitures en chantier cette matière, utilisée pour ses qualités d’étanchéité et de résistance aux intempéries, finit par porter au bout du compte la marque du temps, qui est la matière qu’elle exploite en fait. Car le temps porte sur le zinc son écriture propre, à la longue, par le truchement des éléments, des saisons et des variations thermiques. Il y dépose patiemment des matières organiques, des minéraux et des oxydes provenant des autres composants de toiture : tuiles, fers, bois… A l’aide de cette palette de pigments, il échafaude son ouvrage mêlant les traces de multiples processus lents désormais fixés sur le zinc, devenu gris profond, couleur du temps. Afin de recueillir et exprimer la teneur de ces processus, il faut déplier, retordre, découper et compresser le zinc. C’est comme cela qu’elle nous livre les histoires en mémoire dans cette matière, chaque pièce nous racontant sa propre traversée du temps.

 

 

AIDA Galerie | 130 Grand Rue | 67000 Strasbourg

Tel : 03 88 32 40 39 | contact@aida-galerie.com

_______________________________________________

AIDA Galerie est soutenue par la Ville de Strasbourg

_______________________________________________

…………………………………………………………………………………………
Vous souhaitez être prévenu des expositions et manifestations de la galerie
Merci d’envoyer votre adresse mail > ECRIRE